Le Spiritisme

Mais qu’est-ce que le spiritisme exactement ? Croyez-vous au surnaturel ? Aux expériences paranormales ? Il est temps d’en apprendre davantage sur cette discipline intrigante et ses pratiques à travers les siècles. Commençons tout d’abord par une petite définition.

Définition

Spiritisme, médiums, sciences occultes, … nous avons tous déjà entendu parler de ces termes, mais savez-vous exactement ce qu’ils signifient et d’où ils proviennent ? En voici donc, pour commencer, une petite définition.

Le spiritisme pourrait être vu comme la science des esprits. Il s’agit en effet de toutes les pratiques et croyances relatives à la manifestation et à l’interaction avec ces spectres désincarnés. Dans ces conditions, le spiritisme peut prendre de nombreuses formes et couvrir divers concepts que nous verrons plus en détails par la suite.

Dans ce cas, d’où vient le mot « spiritisme » exactement ? Etymologiquement, ce terme proviendrait du mot spiritualisme, lui même provenant du latin « spiritus » signifiant « esprit ». Très intéressé par ce domaine, Allan Kardec en fit une doctrine en 1857 à partir de laquelle il nomma cette discipline non plus « spiritualisme » mais  « spiritisme ». Depuis ce jour, le mot spiritisme est entré dans notre langage courant et c’est celui que l’on utilise encore aujourd’hui !

Mais alors, comment entrer en contact avec ces esprits ? C’est justement à ce moment précis que le médium intervient, il agit comme un intermédiaire entre le commun des mortels et les entités surnaturelles. Eh oui, voir, entendre ou sentir les esprits n’est pas donné à tout le monde, vous aurez pour cela besoin d’assistance, à moins bien sûr que vous ne veniez découvrir cela par vous-même dans un incroyable spectacle de spiritisme !

Et dans la pratique ?

Repensez à tous ces films que vous avez vu avec des tables tournantes, des planches de ouija ou encore des fantômes… Il s’agissait bien ici de spiritisme !

Différentes méthodes d’expressions

Il peut parfois être difficile de communiquer avec les esprits. En effet, ceux-ci ne sont pas constitués de chair et d’os et ne peuvent bien souvent pas non plus faire usage de la parole. Mais alors, comment communiquer avec ces esprits d’un autre monde ? Il existe pour cela de nombreuses techniques et théories différentes. En voici par exemple quelques-unes…

Les rêves et visions

C’est en quelque sorte le premier recours que les esprits ont pour entrer en contact avec le monde des vivants. Il saisissent l’opportunité d’un esprit endormi pour faire apparaître des images ou des sons auprès de certaines personnes, qui sont, le plus souvent, extrêmement difficiles à interpréter.

L’écriture automatique

Il s’agit ici d’un état de transe dans lequel se trouve le médium, lui permettant de rédiger de manière automatique et inconsciente des textes selon la volonté des esprits. On parle aussi d’écriture médiumnique ou de psychographie. Il arrive même parfois que les mots arrivent sur le papier sans l’aide d’un quelconque intermédiaire !

La transe

Mais cet état de transe ne se résume pas seulement à de l’écriture automatique. Andrew Jackson Davis parvenait par exemple à dicter des ouvrages très complexes sans pour autant n’avoir aucune connaissance scientifique. Par la transe, l’esprit peut très souvent interagir plus librement : il peut ainsi écrire mais aussi parler, se déplacer, …

Les tables tournantes

L’histoire étonnante et surprenante des sœurs Fox en 1848 a laissé le monde entrevoir une nouvelle façon de communiquer avec les esprits. En effet, ces trois sœurs parvenaient à communiquer grâce à des coups donnés par une certaine entité. Ces coups se manifestaient fréquemment, et répondaient aux questions des jeunes filles, et cela même devant témoins ! Ce fût le début d’un nouveau langage entre humains et esprits. Cette pratique s’est ensuite diffusée à travers le pays. C’est ce que l’on appelle généralement les tables tournantes puisque les participants se mettent en cercle autour d’une table en bois sur laquelle des coups portés par les esprits résonnent afin de permettre la communication. Cependant, cette pratique atteint rapidement ses limites puisque les échanges restent compliqués, longs et bien souvent, très limités.

Le recours aux médiums

La façon la plus courante de recourir au spiritisme est sans doute de consulter un médium. Il s’agit d’un intermédiaire, doté d’une sensibilité exacerbée lui permettant de rentrer en contact avec les esprits. C’est un don inné que très peu de personnes possèdent et qui doit s’accompagner de beaucoup de travail et de connaissances pour être utilisé avec succès. Lors de diverses séances de spiritisme, vous pouvez alors recourir à ce médium qui va servir d’interprète entre vous et l’esprit que vous souhaitez contacter.

Les tables de ouija

Ici c’est face à une planche que se retrouve le médium. Une planche sur laquelle sont inscrites toutes les lettres de l’alphabet ainsi que certains mots et chiffres clés parfois. L’esprit va alors prendre possession de la planche, ou bien directement de la main du médium afin d’indiquer à ce petit morceau de bois sur quelle lettre il doit s’arrêter afin de composer son message.

Le spiritisme, une véritable institution

Que l’on y croie ou non, force est de constater que le spiritisme possède de nombreux adeptes. En 1992 est né le Conseil Spirite International qui regroupe à ses dires près de 20 millions de pratiquants réguliers ! Et cela dans près de 84 pays différents. Ainsi, le spiritisme est bien plus qu’une petite croyance locale, c’est un vrai mode de vie et une vraie philosophie pour de nombreuses personnes à travers le monde, bien qu’il s’exprime sous des formes très différentes.

Quand spiritisme et science se rencontrent

Emmanuel Swedenborg, physicien, mathématicien et théologien fut l’un des premiers scientifiques à s’intéresser de près au spiritisme. Il rédigea de nombreux livres relatant ses expériences surnaturelles telles des visions de l’autre monde ou des contacts avec des anges et esprits.

Le saviez-vous ?

Le célèbre Victor Hugo était également un disciple du spiritisme ! Il aurait participé à pas moins de 130 ateliers de tables qui parlent pour entrer en contact avec Jésus-Christ, Shakespeare ou encore l’esprit même du Roman !

Le spiritisme à travers le monde

Eh oui, le spiritisme est partout… Et surtout en Amérique Latine ! Avec plusieurs dizaines de millions de pratiquants à travers le monde !

En France le spiritisme est assez peu développé même s’il est tout de même présent. On le retrouve en revanche davantage au Portugal par exemple ou même au Royaume-Uni. Mais le pays emblématique du spiritisme reste tout de même sans aucun doute le Brésil.

La plupart des brésiliens peuvent se dire catholiques, mais le spiritisme est la vraie religion du Brésil

Peter Winn

Spiritisme : les origines

Les origines du spiritisme sont assez complexes à définir. En effet, très tôt, tous les peuples ont rapidement eu recours à des sortes de médiums ou d’esprit supérieurs. Qu’il s’agisse d’un oracle, d’un chaman, d’un griot, d’un marabout ou encore d’un médium, dans toutes les civilisations on retrouve des personnes permettant de faire le lien avec les esprits.

Mais la naissance du spiritisme pourrait remonter à encore plus loin ! En effet, des restes de sépultures laissant penser à une croyance aux esprits datant de près de 100 000 ans ont été retrouvées. Ainsi, l’homme aurait pu y avoir recours depuis la préhistoire…

La croyance du spiritisme serait également étroitement liée aux questionnements sur la mort et sur l’âme. En effet, après la mort, l’homme entrerait dans un au-delà, dans lequel ne subsisterait que son âme, son esprit, … Et le spiritisme serait alors le seul moyen de recontacter cette âme perdue, ce défunt. Le spiritisme se veut alors un moyen de croire en une subsistance après la mort.

Quelques croyances :

Le spiritisme est partout, dans toutes les religions et sous toutes les formes, découvrez ici quelques-unes de ses multiples facettes.

Pourquoi consulter les esprits ? Quand certains souhaitent juste pouvoir recontacter quelqu’un qu’ils ont perdus, d’autres utilisent les esprits pour se renseigner sur le futur. En effet, historiquement, les esprits étaient principalement consultés afin d’obtenir des conseils sur les évènements à venir. Ainsi, les morts auraient un savoir supérieur, une vision globale du monde et de notre destinée. C’est pourquoi en Egypte Antique, on faisait des offrandes au Kha afin d’obtenir des rêves prémonitoires. Ces esprits se révélaient ainsi très utiles en temps de guerre afin d’opter pour la meilleure stratégie : les druides par exemple (tel Vercingétorix) invoquaient régulièrement les esprits afin de connaître la marche à suivre avant une bataille.

De la Grèce Antique à Moïse en passant par le shintoïsme ou l’animisme, le spiritisme est partout sous toutes ses formes. Chacun à ses propres traditions et sa propre façon de contacter les défunts.

Il existe tout de même une exception : le christianisme. En effet, pour le christianisme, le spiritisme est vu comme un contact avec des démons et non des esprits, cette pratique a donc été considérée comme de la magie noire et totalement interdite par le clergé.

Le saviez-vous ?

Le célèbre Thomas Edison a lui aussi tenter d’entrer en contact avec les défunts ! Il a pour cela travaillé sur un objet permettant de communiquer avec eux : le nécrophone !

Le saviez-vous ?

Connaissez-vous le Ghost Club de Charles Dickens, destiné à étudier les phénomènes paranormaux ? Dickens était loin d’être le seul auteur de ce groupe. En effet, Sir Arthur Conan Doyle en faisait également partie ! C’était un fervent partisan du spiritisme qu’il pratiquait avec sa femme, elle-même médium.

Allan Kardec

Allan Kardec

Peut-on parler de spiritisme sans évoquer le nom d’Allan Kardec ? Certainement pas ! Ce bourgeois français, auteur de manuels scolaires, a en effet créer une véritable doctrine du spiritisme pour lui conférer le nom que l’on emploie encore aujourd’hui. D’après lui, après la mort l’homme entre dans un état de « périsprit », c’est-à-dire qu’il n’est ni tout à fait matériel, ni tout à fait spirituel. C’est cet état intermédiaire qui lui permet d’interagir avec le monde des vivants sans être lui-même totalement vivant. Mais Kardec invite également à la prudence, il n’y a pas que de bonnes intentions dans le monde des esprits et l’on ne peut pas les identifier avec précision ni totalement s’y fier. Il devient donc essentiel de « rationnaliser » ces phénomènes et de ne pas suivre aveuglément les conseils ou révélations de ces esprits.

Mais comment cette doctrine, qui n’a pourtant rien de novateur pour l’époque, a-t-elle pu devenir si célèbre et incontournable ? C’est très simple : tout d’abord la façon de rédiger d’Allan Kardec, tel un manuel scolaire et non une vague et complexe théorie philosophique, a su attirer et conserver les lecteurs, d’autant plus que l’air du progrès technique avait sonné : désormais tout paraissait possible.

Quand spiritisme et magie se rencontrent

Certains croient au spiritisme, d’autres en la magie. Ce sont deux domaines possédant de nombreux adeptes mais également beaucoup de détracteurs. Et pour cause, de nombreuses supercheries ont bien souvent étés révélées au grand jour… mais que l’on y croit ou pas, magie et spiritisme sont également étroitement liés. Eh oui ! Vous souvenez-vous du célèbre Harry Houdini, père de la magie moderne ? Eh bien, figurez-vous qu’il a tenté à plusieurs reprises d’entrer en contact avec sa mère défunte, sans succès. Cela lui a tout de même permis de révéler certains trucages utilisés par de nombreux médiums dans son ouvrage « Un magicien chez les médiums ».

Du spiritisme comme vous n’en avez encore jamais vu à Reims !

Savez-vous qu’à Reims est en train de naître un tout nouveau genre de spiritisme ? Eh oui, votre magicien et mentaliste professionnel Cyril REGARD a créé pour vous une toute nouvelle prestation défiant les limites de la réalité et de la superstition. Intitulée Spirit, cette expérience bouleversera toutes vos croyances et ne vous laissera pas indifférent.

Mais alors, véritable croyance ou simple superstition ? A vous de venir le découvrir ! Pour cela, rien de plus simple, contactez simplement votre magicien ! Alors venez plongez dans l’univers du spiritisme pour un spectacle à couper le souffle !

site
blog