Qui est Dai Vernon ?

Connaissez-vous le grand prestidigitateur canadien, Dai Vernon, de son vrai nom David Frederick Wingfield Verner ? Ce célèbre magicien révolutionne le style de magie close up né à Ottawa, en Ontario et capitale du Canada en 1894. Il décèdera à l’âge de 98 ans plus tard à Los Angeles en Californie.

L’origine de son nom de scène

D’ou vient le nom de scène ” Dai Vernon” ? C’est un journaliste qui a mal orthographié son prénom David. Pour le nom de famille Verner qui s’est transformé en Vernon c’est parce que à New York, vivait un couple de patineurs artistiques célèbres au nom de Verner. Le maitre des cartes en a eu assez que l’on se trompe dans son nom et a finit par ne plus reprendre les gens qu’ils s’appelaient Vernon.

Son nom du magicien est resté toute sa vie. Il est aussi surnommé “le Professeur” dans le milieu des magiciens. Vernon s’est aussi renommé lui-même “l’Homme qui a trompé Houdini” lors d’une publicité. Harry Houdini qui assurait pouvoir comprendre un tour de magie en le voyait 3 fois. Il a essayé de comprendre un des tours de Vernon et la regardé 7 fois sans succès. Voila d’où vient ce surnom “The man who fooled Houdini”.

Le commencement

Le grand magicien commence à pratiquer l’art de la magie dès l’âge de 7 ans. Cette passion née d’un spectacle de magie où il avait accompagné son père. Père qui était lui même magicien amateur en plus de travailler pour le gouvernement. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui apprend son premier tour de passe passe . Il perfectionne cette maitrise pendant toute sa jeunesse. Si bien que pendant l’année de ses 13 ans l’homme maitrise presque tout le livre de cartomagie “L’Expert aux cartes” de SW Erdnase.

La magie des cartes n’est pas la seule activité qu’il pratique. En effet il était un très bon joueur de hockey, si bon qu’il a même occupé la place de capitaine de l’équipe locale ! Il faut savoir aussi que le magicien possède un diplôme d’ingénieur. Cependant, David était très pris par ces deux occupations, alors à un moment il a du faire un choix. Il a préféré sa passion pour la magie. Direction pour New York en 1913, avec pour unique but : devenir un excellent magicien.

Dai Vernon et New York

Dès son arrivée à New York, aux États Unis, Dai Vernon comprend bien ce que concurrence est rude. Son rêve ne sera pas de tout repos puisque la ville regorgeait de plusieurs magiciens très qualifié. Même si pas très intégré au sein de la communauté des prestidigitateurs, David ne va pas tarder à se faire un nom dans le milieu. Il va même devenir le roi des tours de cartes.

C’est dans la ville de New York que David Frederick Wingfield Verner va changer d’identité pour Dai Vernon, et cela de façon totalement accidentelle. Sa cartomagie révolutionne totalement la façon de faire des tours de cartes. Ses tours de passe passe vont rapidement engendrer un énorme succès et devenir connu dans toute la ville. Il pratique sa magie de proximité, c’est a dire le close up lors de réceptions privées pour la haute société New-yorkaise. Son public est proche de l’action et peut très bien voir ce qu’il se passe sous son nez.

Ses emplois

Les 30 dernières années de sa vie, Vernon a élu domicile au Magic Castle, immense club-house consacré aux magiciens et à cet univers magique, localisé à Hollywood. C’est la-bas qu’il a d’ailleurs appris beaucoup a des grands noms de la magie tels que Michael Ammar, Bruce Cervon, John Carney, Larry Jennings, Ricky Jay, Richard Turner, Charlie Miller ou encore Nate Leipzig. Avant d’aller vivre au Magic Castle, Vernon, n’avait jamais connu d’emploi fixe.

Il se déplaçait dans le monde entier pour vivre de sa magie puisque essentiellement amateur jusqu’à ses 40 ans. Il performait son art en discothèques et sur des navires de croisières. Vernon a aussi fait une tournée aux Philippines durant la seconde guerre mondiale. Le magicien gagnait principalement sa vie en découpant des silhouette personnalisés, ce travail lui permettait de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille.

Tours et inventions.

Le tour de magie qu’il lui a offert le surnom ” the man who fooled Houdini ” est un tour où il retirait la carte du haut du jeu de cartes et plaçait cette dernière en deuxième position, puis retournait la première carte du jeu pour y trouver à nouveau la carte originale. En plus d’être un des premier magicien à avoir révolutionné le Close up, il a aussi inventé et amélioré de nombreux tours ! Des tours avec des cartes mais aussi avec des pièces et des petits objets.

On connait tous le fameux tours contenant trois gobelets et une boule. la boule passe de gobelets en gobelets et on doit trouver sa positon à la fin. Eh bien la routine standard de ce tour est la sienne ! Il est aussi à l’origine de la célèbre routine chinoise d’anneaux de liaison, la ” symphonie des anneaux” est toujours l’une des routines les plus utilisées de nos jours.

dai vernon

Ses ouvrages

Dai Vernon a écrit de nombreux ouvrages au cours de sa vie comme Dai Vernon’s Book of Magic (Livre de Magie de Dai Vernon) mais aussi Inner Secrets of Card Magic (Secrets Intimes de la Magie des Cartes) sans oublier The Symphony of the Rings (La Symphonie des Anneaux) et Malini & His Magic (Malini et Sa Magie).

tout se passe au mieux
06 76 49 72 19
contact@cyrilregard.com