Cyril Regard

En résumé

Le seul magicien et mentaliste français 100% spécialiste du close-up

17 années d’expérience et plus de 150 shows par an

La conscience des vrais enjeux de votre événement

Spectacles en Français et en Anglais 🇫🇷 🇬🇧

Cyril Regard

Choisir un magicien à Paris selon ses spécialités

Accueil Guide magicien Paris Choisir un magicien à Paris selon ses spécialités

L’univers de la magie est très large et comprend beaucoup de spécialités. Afin de bien choisir un magicien à Paris lors d’événements, il est important de cerner les différentes prestations possibles. La magie peut en effet se pratiquer de différentes manières : sur scène, proche des spectateurs, interactive ou non. Il est même possible de combiner plusieurs types de magie en un seul spectacle. Ainsi, en fonction du nombre de personnes présentes dans l’assemblée, certaines spécialités et certains professionnels sont plus adaptés que d’autres.

Zoom sur les différentes spécialités et les caractéristiques qui leur sont propres.

Choisir un magicien à Paris selon ses spécialités-1

La magie de scène

La magie scénique reste la branche de la magie la plus connue. Son succès opère notamment grâce aux différentes émissions télévisées et aux divers cabarets. Bien souvent, le magicien fait ses représentations en étant accompagné d’assistants qui l’aident dans la mise en place, mais surtout dans le détournement d’attention. Ce type de magie comprend plusieurs spécialités :

  • la magie de salon ;
  • la magie nouvelle ;
  • la magie burlesque ;
  • les grandes illusions.

Elles sont toutes impressionnantes, peu importe l’événement, passons en revue les différences entre ces magies scéniques.

La magie de salon

La magie de salon, également appelée magie moderne, est à mi-chemin entre la magie sur scène et le close-up. C’est le grand Robert-Houdin qui fut à l’initiative de cette magie. Ces spectacles étaient à la fois visuels et interactifs. Depuis la scène, il s’agit notamment de faire apparaître et disparaître des objets, ou même de les transformer. Le magicien utilise alors des balles, des foulards, des cordes ou encore des anneaux chinois. Cette magie peut donc s’adapter à tout type d’événements : mariage, anniversaire, soirées professionnelles de Noël, etc.

La magie nouvelle

La magie nouvelle affirme pleinement que le magicien n’a pas de pouvoirs magiques et qu’il s’agit d’un illusionniste. Cette magie appuie sur l’aspect émotionnel et tente ainsi de démontrer qu’il est possible d’agir sur le réel qui nous entoure. En détournant les règles de base que nous connaissons, celles de physique par exemple, la magie nouvelle permet d’émouvoir et de transmettre des messages. Le professionnel peut alors présenter ses tours lors de toutes sortes d’événements.

La magie burlesque

La magie burlesque, par définition, se veut davantage drôle et surprenante. Elle comprend notamment des jeux de mots et des illusions inattendues. La magie burlesque se démarque également par un spectacle parfois caricatural et coloré. Souvent plébiscitée lors d’anniversaires, elle anime les soirées grâce à son humour décalé.

Les grandes illusions

Les grandes illusions sont souvent retransmises à la télévision. L’artiste de référence dans ce domaine reste David Copperfield. Peu de magiciens pratiquent la grande illusion, car elle nécessite beaucoup de moyens, tant dans la mise en scène que dans les objets utilisés pour les trucages. Parmi les tours les plus connus, la grande illusion comprend par exemple la femme zig-zag ou l’assistante coupée en deux. Les magiciens pratiquant cette spécialité opèrent davantage dans des spectacles privés ou des cabarets.

La magie de proximité

Comme l’indique son nom, la magie de proximité se joue au plus près des spectateurs. Cela requiert une grande technicité, afin que les tours s’enchaînent sans que ces derniers repèrent les trucages et autres tours de passe-passe qui défilent sous leurs yeux.

Le close-up

Également appelé “micromagie”, le close-up est la spécialité de la magie la plus pratiquée. Elle reste pourtant l’une des moins médiatisées. Les numéros présentés tournent principalement autour des cartes ou des pièces. La proximité du close-up impose l’utilisation d’objets relativement petits et facilement manipulables. Cette animation est d’autant plus appréciée que les tours sont réalisés juste sous les yeux ébahis des spectateurs. Finalement, dès lors qu’une prestation étale sur une soirée entière, le professionnel du close-up peut animer n’importe quel événement, en passant de table en table.

La magie de rue

La magie de rue, ou street-magic, relève à la fois du close-up et du théâtre de rue. L’animation étant réalisée en extérieur, les artistes se servent du décor qui les entoure pour faire leurs tours. Ici encore, les cartes et pièces sont les outils privilégiés des professionnels de la magie. L’interaction avec le public est au cœur de cet art de rue, puisque le magicien s’adapte à un public varié et composé à la fois d’enfants ou d’adultes.

Choisir un magicien à Paris selon ses spécialités-2

Les autres types de magie

Au-delà des magies de scène et de proximité, il existe d’autres formes de magies, qui ne rentrent pas dans l’une de ces deux catégories. Il s’agit par exemple du mentalisme, de l’escapologie et plus récemment de la magie digitale.

Le mentalisme

Le mentalisme consiste à donner l’illusion d’avoir des facultés mentales paranormales. Les spectateurs pensent ainsi que le magicien peut faire preuve de télépathie, d’hypermnésie ou encore de clairvoyance. Qu’il soit sur scène ou qu’il passe de table en table, le mentaliste ne s’appuie sur aucun objet. Le langage verbal et non verbal de ses interlocuteurs est son meilleur soutien. L’échange et le dialogue sont donc très importants dans cette discipline. Elle est d’ailleurs très appréciée lors d’une réunion d’entreprise.

La magie bizarre

La magie bizarre tente de renouer avec le sens premier de la magie. Elle met l’accent sur la mise en scène et l’aspect émotionnel provoqué au public. Ici, la présentation joue un rôle primordial : le spectacle s’articule autour des récits fantastiques du magicien qui se veulent parfois sombres. Les effets magiques articulés autour de cette présentation viennent argumenter son propos, à l’inverse de l’illusionnisme traditionnel. L’ambiance assez obscure de cette animation peut s’adapter, par exemple, à une réunion en petit comité.

L’escapologie

Les magiciens spécialisés en escapologie donnent l’illusion de pouvoir sortir de toutes sortes de situations. Ces évasions demandent une grande dextérité et agilité de la part de l’artiste. Il doit pouvoir ainsi s’extraire de chaînes ou de cordes emmêlées, parfois cadenassées. Harry Houdini était le maître de ce type d’évasion, notamment connu grâce à son tour de la malle remplie d’eau. Les secrets de cette pratique ont toujours été bien secrètement conservés et se jouent principalement en spectacle privé ou en cabaret.

La cartomagie

L’art de la cartomagie est une sous-spécialité du close-up et de la magie de salon. Elle se base uniquement sur le jeu de cartes, qu’il soit de poker, de tarot ou de bridge. Les manipulations s’effectuent ainsi sur un nombre varié de celles-ci. L’objectif principal de cette animation est de faire apparaître, disparaître, voyager ou encore léviter les cartes. Grâce à un matériel facilement transportable, cette animation est très facile à déployer lors d’un mariage ou d’un anniversaire.

La magie digitale

Avec le développement du numérique, les magiciens intègrent de plus en plus les outils technologiques à leurs tours. Smartphones, écrans géants et parfois même robots ou drones sont des outils privilégiés lors de ces numéros. Cette spécialité nécessite une grande préparation en amont des outils et de la coordination avec ceux-ci. Lors d’une formation ou d’une réunion d’entreprise, l’animation du magicien digital est facilement réalisable grâce au support digital probablement déjà en place.

Afin de choisir la spécialité la plus adaptée aux besoins d’un événement à Paris, il est indispensable de cerner les attentes de l’organisateur. Si son but est de faire interagir le public avec l’artiste, il est alors indispensable de choisir une magie de proximité. En revanche, si l’objectif est de divertir en simple spectateur, les magies de scènes sont à privilégier. Le choix peut être orienté en fonction du nombre d’invités et du thème de la soirée à animer.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Planifier un appel