L’occultisme est un mot qui nous vient tout droit du latin occultus qui veut dire « secret/caché ». Il désigne en réalité l’ensemble des arts et sciences occultes. C’est à dire tout ce qui touche aux secrets de la nature, à ce qui n’est pas visible. Et si j’en parle aujourd’hui c’est parce que la magie en fait partie !  Mais pas que ! On peut y retrouver l’alchimie, astrologie, la divination ainsi que la médecine occulte. Donc comme vous l’auriez compris toutes les notions relatant du surnaturel. Et toutes les pratiques que je viens de citer sont considérées par la science dites traditionnelle comme des « pseudos-sciences ».

Pour la petite histoire, le terme sciences occultes remonterait à l’an 1829 tiré d’un livre d’Eusèbe de Salverte.  Et jusqu’au XVIe siècle la différence entre magie, divination, sorcellerie, démonisme etc. n’existe pas ! Heureusement pour moi ce n’est plus le cas ! Je ne voudrais pas me retrouver accroché à un bûcher sur ma si belle place d’Erlon

Après quoi, on pouvait diviser les disciplines occultes en deux familles. D’un côté les arts occultes dont fait partie la magie et de l’autre les sciences occultes. Cette famille regroupe la science des correspondances ainsi que la science d’arithmologie.

Par ailleurs en occultisme on distingue trois grands principes :

  • Fluides et esprits : L’occultisme croit fermement en un monde invisible de fluides ou esprits agissants, à l’intérieur même du monde visible des matières que nous connaissons tous.
  • Sympathies et antipathies. Les objets entrent dans des rapports de sympathie et d’antipathie, c’est-à-dire d’amitié ou d’hostilité que le mage doit connaître et peut utiliser.
  • Analogies et correspondances. La doctrine fondamentale de l’occultisme est celle des analogies et des correspondances. Il existe des relations d’identité symbolique entre le monde spirituel (celui qui nous entoure invisiblement) et le monde matériel (dans lequel on vit), verticalement, de haut en bas, et, horizontalement, entre les divers éléments de chaque monde, spirituel ou matériel.